Archéologie poitevine

Bienvenue sur le blog des amis de l'Association pour le Développement de l'Archéologie sur Niort et les Environs (ADANE) ! Actualités archéologiques, historiques et patrimoniales en Poitou-Charentes-Vendée et ailleurs.

24 avril 2014

Roc-aux-Sorciers " nouveau " : la préhistoire, c'est d'enfer !

Vienne, Angles-sur-l'Anglin -                               

24/04/2014 05:46
Oscar Fuentes, directeur et guide, a participé à la reconstitution de cet abri sous roche et de cette scène de la vie magdalénienne. - Oscar Fuentes, directeur et guide, a participé à la reconstitution de cet abri sous roche et de cette scène de la vie magdalénienne. - (Photos Patrick Lavaud)                                                               
Oscar Fuentes, directeur et guide, a participé à la reconstitution de cet abri sous roche et de cette scène de la vie magdalénienne. - (Photos Patrick Lavaud)

Le centre d’interprétation d’Angles-sur-l’Anglin, comparé à un “ Lascaux de la sculpture ”, vient de rouvrir. Le site a entièrement été repensé et “ relooké ”.

Ce n'est pas à coups de baguette magique mais à l'aide de quelques milliers d'euros que le centre d'interprétation du Roc-aux-Sorciers, situé en lisière du village d'Angles-sur- l'Anglin, vient de parachever sa transformation. A un jet de pierres de la frise originale de 20 mètres de long, datant du magdalénien moyen (occupé il y a 15.000 ans), couvée par le ministère de la Culture, le lieu invite le visiteur à remonter le temps.

D'abord en empruntant un parcours « balisé » par des photographies des « découvreurs » du lieu (en 1927) et des archéologues qui ont travaillé sur le site, avant de suivre un large chemin ouvrant sur les traces d'une famille magdalénienne. Objets usuels ou de décoration fabriqués à l'identique dans de petites vitrines, dessins géants d'humains ou d'animaux plaqués sur les murs, bruitages, objets à toucher parsèment ce long « couloir » vers un retour à la source, à l'époque très lointaine de nos aïeux. L'immersion se poursuit avec une déambulation devant les huit panneaux reproduits à l'aide d'un moulage, des sculptures très détaillées de la frise. Cette réplique exacte en 3D permet une approche tactile des bisons, chevaux, bouquetins, visages, corps de femmes gravés en fonction du relief des parois. Approche complétée par la reconstitution d'un abri sous roche et d'une scène de la vie magdalénienne « ordinaire ». Par écran tactile et films interposés, le visiteur peut voir naître sous ses yeux les objets usuels, de décoration ou pour la chasse confectionnés selon les gestes et avec les « outils » préhistoriques.

Se concentrer sur l'humain

Ce centre, totalement repensé, a également revu le spectacle qui clôture la visite. Ce son et lumière projeté sur une reconstitution de la frise a été complété par deux grands écrans retraçant en images tous les gestes (pêche, chasse, nourriture, transmission…) des hommes préhistoriques. « Ce lieu n'est pas un musée, il n'a pas pour vocation de conserver mais d'interpréter. C'est une des raisons pour laquelle nous voulions nous concentrer sur l'humain, évoquent Daniel Tremblais, président, Aurélie Bridier, directrice et Nicolas Courteix, chargé de mission au sein de la communauté de communes. Sous la conduite d'Oscar Fuentes, directeur du site et de Geneviève Pinçon, archéologue, nous avons voulu également trois types de visites guidées, de 45 minutes à 1 h 30 mais aussi la mise en place d'ateliers pour tous les âges de création, de modelageen continu. » Un voyage dans le temps dépaysant…

Voir diaporama et vidéo sur notre site Internet.

Renseignements : 05.-49.83.37.27. info@ roc-aux-sorciers.net ou www.roc-aux-sorciers.com

Marie-Laure Aveline

Posté par vanuatu à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Poitou-Charentes : Journée archéologique régionale 2014

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

                       Association des Archéologues de Poitou-Charentes

                              BP 367 – 86009 POITIERS Cedex – tél.fax. 05.49.36.64.84

        aapc@free.fr

                                    http://aapcarcheo.free.fr

 

                                                                       Poitiers, le 17 avril 2014.

 

Réf.:AAPC/CN/2014-04

Madame, Monsieur,

Cette année, la journée archéologique régionale se tiendra le samedi 14 juin 2014 à POITIERS et sera consacrée à l'actualité archéologique de la Vienne.

Vous trouverez ci-joint le programme, ainsi qu’un bulletin d’inscription et un pouvoir de vote en cas d’absence (ne pouvent voter que les personnes ayant réglé la cotisation 2013).

programme_2014   Bul_Inscrip

Café et viennoiseries vous seront offerts en matinée ; merci de noter que le déjeuner est libre (nombreux restaurants dans le centre-ville proche).

Le tiers sortant du conseil d'administration de l’Association des archéologues de Poitou-Charentes se compose de Nadine Dieudonné-Glad, Maria Cavailles, L.-Marie Champème, J.-Louis Henriet, Mathieu Linlaud et Martin Durquety.

Deux postes sont disponibles, les candidatures peuvent nous être envoyées par mail ou courrier postal, ou bien signalées sur place.

A des fins d'organisation, nous vous remercions de bien vouloir nous informer de votre présence avant le 30 mai 2014.

En espérant votre présence, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

 La Présidente de l’A.A.P.C.,

 Isabelle BERTRAND                                                                                                                                                                 

           

                                                          

                      

Posté par vanuatu à 09:00 - Nos amis - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 avril 2014

CONQUES: joyau de l'art roman

Video :

http://www.youtube.com/watch?v=oL2sZ9qxvIY

 

Posté par vanuatu à 09:00 - Edifices à découvrir - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2014

Le « mikvé » dans le grand bain du patrimoine

Publié le 21/04/2014 à 06h00 par pierre penin

Le « mikvé » dans le grand bain du patrimoine

Les bassins rituels juifs de la place de la République sont désormais inscrits aux monuments historiques. Les voilà désormais protégés à leur juste valeur. Le « mikvé » dans le grand bain du patrimoine. Georges Dalmeyda et les défenseurs du patrimoine juif de Bayonne ont ferraillé des années pour la reconnaissance et la protection du mikvé de la place de la République.

© Photo photo bertrand lapègue ft g m pierre penin p.penin@sudouest.fr

Calé entre un tatoueur et une boutique de téléphonie, le numéro 32 de la place de la République cache une pépite du passé. Un petit couloir mène sur une cage d'escalier, dans la fraîcheur des pierres anciennes. « En entrant, on passe du XXIe siècle au Moyen Âge », savoure Georges Dalmeyda, l'un des plus fins connaisseurs de la Bayonne juive. Au premier étage de cette copropriété s'ouvre une porte sur un « mikvé », un bain rituel juif. La commission régionale du patrimoine l'a inscrit au titre des monuments historiques.

« C'est une excellente nouvelle, goûte Georges Dalmeyda. On attendait ça depuis au moins six ans. On s'est battu pour ça. » Avec la complicité municipale. La Ville avait, en 1999, saisi l'occasion de racheter l'appartement où est lové le mikvé. Cette entrée dans la petite copropriété du 32 était « un premier acte de protection ». Deux bassins Mais avec l'inscription officielle, le bain et l'ensemble du local deviennent inviolables. Plus un aménagement n'est possible en ces lieux sans examen approfondi et arbitrage public. « Et puis on va vers des possibilités maîtrisées d'ouverture au public. » En somme, vers une nouvelle vie de ce patrimoine attesté depuis 1752. Le mikvé de Bayonne, au-delà de son témoignage sur la communauté juive de Bayonne, présente des singularités que sait faire parler Georges Dalmeyda. « Voyez, il se compose de deux bassins en réalité. Plus un réservoir. Le premier bassin, avec un siège, était celui des femmes. Le second servait aux hommes. » Les fidèles s'y plongeaient pour se purifier avant de prier à la synagogue.

« C'est comparable aux ablutions de nos frères musulmans. »

La présence des bassins indique qu'une synagogue se trouvait dans cet immeuble. Il ne faut pas imaginer ici un édifice monumental, comme la synagogue de la rue Maubec aujourd'hui. « Une pièce pouvait être une synagogue. Un lieu de prière. On en a recensé beaucoup à Bayonne. »

De l'eau a coulé

Le mikvé a certainement servi après l'édification de la synagogue voisine : « Il y a une sortie rapide par l'arrière de l'immeuble, pour aller du mikvé à la synagogue. Il fallait aller vite pour ne pas se souiller sur le chemin, après la purification du bain. » Les rites du judaïsme sont très codifiés, très précis. Par exemple, l'eau du mikvé ne pouvait pas stagner. « Il faut de l'eau courante. Elle s'écoulait en permanence, avec un système d'évacuation. C'est logique lorsqu'on parle de purification. » Logique aussi, quoique pas systématique, cette présence de deux bassins et la position amont de celui des femmes… Immaculée conception ? L'anecdote est cocasse mais vraie. Nous sommes au XIIe siècle et face à un grand mystère. On rapporte des cas de femmes tombées enceintes après passage par les mikvés.

« On a consulté Maïmonide. Ce médecin de Cordoue était un théologien de très haut niveau dans le judaïsme.» Si la piste qui mène au Saint-Esprit est vite écartée, l'état des connaissances scientifiques d'alors laisse encore envisager des ferments mêlés au fameux niveau de brasse coulée. « Maïmonide a tranché le problème en recommandant des bains séparés », sourit Georges Dalmeyda. Tous ne le furent pas pour autant, et celui de Bayonne présente un bel intérêt. Il revient de loin. Car les propriétaires successifs n'ont pas tous eu le même souci de le protéger. Il a même été recouvert, par le passé. « Il a fallu de la patience, mais, petit à petit, on a fait entendre à tous que nous avons là un patrimoine de valeur. »

C'est aujourd'hui plus qu'officiel. Après l'inscription, peut-être un classement futur aux monuments historiques viendra renforcer encore la protection du lieu.

Source de l'information et photographie : http://www.sudouest.fr/2014/04/21/le-mikve-dans-le-grand-bain-du-patrimoine-1531702-4018.php

Posté par vanuatu à 10:06 - Edifices à découvrir - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 avril 2014

Table-Ronde "Musées,créativité et territoires"

Table-Ronde le vendredi 6 Juin au Musée Sainte-Croix de 14H00 à 17H30 sur le théme de "Musées,Créativité et Territoires"
Entrée libre,inscription préalable nécessaire

Contact:j.denieul@iaat.org

Posté par vanuatu à 12:51 - Congrès et Cie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


IIe Rencontres Nord-Sud de Préhistoire Récente

Habitations et habitat du Néolithique à l'âge du Bronze en France et ses marges

19-21 nov. 2015 Dijon (France)

Chers Collègues,

Les IIe Rencontres Nord-Sud de Préhistoire Récente se dérouleront à Dijon, du 19 au 21 novembre 2015.

Cette manifestation aura pour thème : « Habitations et habitat du Néolithique à l’âge du Bronze en France et ses marges »

Il s’agit d’un colloque commun organisé par l’APRAB (Association pour la promotion de la Recherche sur l’âge du Bronze), InterNéo (Association pour les Etudes Interrégionales sur le Néolithique et les RMPR (Rencontres Méridionales de Préhistoire Récente).

Le colloque est réalisé sous le parrainage de la Société Préhistorique Française et en partenariat avec l’Université de Bourgogne, l’UMR 6298 ArTeHiS, le Service Régional de l’Archéologie de Bourgogne, le Ministère de la Culture et l’INRAP.

L’appel à communications / posters est ouvert jusqu’au 30 juin 2014

Les préinscriptions au colloque sont ouvertes.

La première circulaire est jointe à cet envoi (PDF) NS2_Premiere_circulaire_2

Informations, inscriptions et propositions de communications sur : ns2.sciencesconf.org

Contact : ns2@sciencesconf.org

Pour les comités des Rencontres

Olivier Lemercier

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dear Colleagues,

The IIe Rencontres Nord-Sud de Préhistoire Récente” (French Neolithic and Bronze Age Conference) will be held between 19 and 21 November 2015 at Dijon (France).

This Conference will focus on “Habitations and settlement from the Neolithic to the Bronze Age in France and margins”.

It is a joint conference organized by the APRAB (Association for the Advancement of Research on the Bronze Age), InterNéo (Interregional Association for Studies on Neolithic) and RMPR (Meridional Meetings of Recent Prehistory).

The Conference is conducted with the patronage of the Société Préhistorique Française in partnership with the Université de Bourgogne, the UMR 6298 ArTeHiS, the Service Régional de l’Archéologie de Bourgogne (regional Archaeology Service of Burgundy), the Ministère de la Culture (French Ministry of Culture) and the INRAP.

The call for papers (posters or oral communications) is now open until the June 30, 2014

Registrations are now open

The first circular is attached (PDF) NS2_Premiere_circulaire_2

Information, registrations and call for paper: ns2.sciencesconf.org

Contact: ns2@sciencesconf.org

 

For the Conference committees

Olivier Lemercier

Posté par vanuatu à 09:32 - Congrès et Cie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un label et une visite au château

Deux-Sèvres, Thouars

Un label et une visite au château

19/04/2014 05:32
 
Marie de la Tour d'Auvergne. - Marie de la Tour d'Auvergne.                                                               
Marie de la Tour d'Auvergne.

Le château des ducs de la Trémoïlle a reçu en 2013 le label « Maison des illustres ». Le ministère de la Culture récompense par ce label des « Maisons » pour la qualité de leur offre culturelle et signale au public les lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire des femmes et des hommes qui les ont habités et se sont illustrés dans l'histoire politique, sociale et culturelle de la France. Celle de Marie de la Tour d'Auvergne, pour l'édifice thouarsais.

Marie de La Tour d'Auvergne est née à Sedan en 1601. En 1619, elle épouse son cousin, Henri de La Trémoïlle, duc de Thouars et pair de France. En 1626, son époux lui donne la charge des ventes de domaines et semble-t-il la gestion des affaires du duché. Le château des Ducs de la Trémoïlle est construit sous l'initiative de Marie de la Tour d'Auvergne : dès 1635, elle entreprend l'agrandissement du château par la construction d'un pavillon neuf. Quelques années plus tard, elle fait détruire le vieux château pour construire un nouvel ensemble harmonieux et de grandes dimensions. Une visite exclusive sur cette illustre femme est organisée ce dimanche, à 15 h, en ce début de saison des visites guidées du label Thouars, ville d'art et d'histoire. Cette visite débute au musée Henri Barré, et se poursuit vers le château de Thouars. Le public pourra ainsi pénétrer dans les intérieurs de ce lieu désormais collège. Après la visite, à 17 h, la plaque de la Maison des Illustres Marie de la Tour d'Auvergne – Château des Ducs de la Trémoïlle sera dévoilée au cours d'une cérémonie.

Réservations au service de l'Architecture et des Patrimoines au 05.49.68.22.81. Tarifs des visites guidées : 5 €, tarif réduit (étudiants) 3 €, Pass famille 12,50 €, gratuit -12 ans.

Source de l'information et photographie : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2014/04/19/Un-label-et-une-visite-au-chateau-1878282

Posté par vanuatu à 09:00 - Edifices à découvrir - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 avril 2014

Le Roc-aux-Sorciers se dévoile

Vienne, Angles-sur-l'Anglin

18/04/2014 05:27
Geneviève Pinçon. - Geneviève Pinçon.                                                               
Geneviève Pinçon.

Samedi soir au Roc-aux-sorciers, 40 curieux d'archéologie entourent Geneviève Pinçon et Oscar Fuentes. Le jeune chercheur directeur du centre d'interprétation annonce des nouveautés et une surprise et donne la parole à la conférencière. Geneviève Pinçon va expliquer pendant plus d'une heure le travail des trois générations de chercheurs. Depuis Rousseau en 1927, puis Suzanne Cassou de Saint-Mathurin de 1947 à 1964, les découvertes se sont accumulées : lames, outils divers ou encore parures (dont de rares pendeloques en os d'antilope). La dernière génération de chercheurs, celle de Mme Pinçon, a pour mission, conformément à la demande de Mme de Saint-Mathurin d'apporter de la connaissance, puis de la vulgariser. Cette dernière qui avait acquis le site de la cavité l'a en effet légué à l'État à sa mort à la condition que les recherches soient confiées à certains spécialistes dont Mme Pinçon, qui précise que « la recherche nous a apporté des réponses. La frise est précisément datée [grâce notamment] au Carbone 14, à 15.000 ans avant notre ère ». L'avenir du site ? Les travaux non intrusifs (comme l'étude des dalles du plafond écroulé, actuellement stockées au Musée d'archéologie national), les fouilles, les sondages in situ. Et la surprise : un film inédit, avec ambiance magdalénienne.

Ouvert jusqu'au 31 décembre. Tél. 05.49.83.37.27. info@roc-aux-sorciers.net

Source de l'inforrmation et photographie : http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Communes/Angles-sur-l'Anglin/n/Contenus/Articles/2014/04/18/Le-Roc-aux-Sorciers-se-devoile-1876897

Posté par vanuatu à 20:13 - Musées et expositions - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 avril 2014

Des changements au musée de Javarzay

Deux-Sèvres,  Chef-Boutonne

17/04/2014 05:28
Christian Beaudoin dans la salle des bonnets, un des espaces réaménagés avec la participation d'une quinzaine de bénévoles et d'agents communaux. - Christian Beaudoin dans la salle des bonnets, un des espaces réaménagés avec la participation d'une quinzaine de bénévoles et d'agents communaux.                                                               
Christian Beaudoin dans la salle des bonnets, un des espaces réaménagés avec la participation d'une quinzaine de bénévoles et d'agents communaux.

Le château de Javarzay entamera une nouvelle saison samedi 19 avril, à 15 h. Les gens intéressés auront jusqu'au premier novembre pour découvrir un lieu du patrimoine hors du commun dans le Mellois. Des changements ont été apportés dans l'organisation des visites, et dans la présentation des expositions. Responsable communal du site, Christian Beaudoin a précisé ces modifications.

Visites libres. C'est la grande nouveauté. L'accès aux salles se fera avec un livret d'accompagnement. D'ici quelque temps, des audioguides seront à la disposition du public. Des visites guidées auront toutefois lieu pour les francophones, à 15 h le premier dimanche du mois, et à l'intention des anglophones, à 14 h tous les jeudis de juillet et août.

Coiffes, bonnets et Cail. La mise en valeur de ces thèmes emblématiques du musée du château a été revue dans son ensemble. Le travail de restructuration a été rendu possible, grâce à l'implication d'une quinzaine de bénévoles membres des Amis du château, de l'association Cail (Comité autour d'un inventeur local), et le concours des services techniques de la municipalité. Le but recherché a été de rendre encore plus attrayante la collection de coiffes et de bonnets, et de développer ce qui a trait à la vie, à l'époque et à l'œuvre de Jean-François Cail, ce Chef-Boutonnais devenu un des industriels les marquants du XIXe siècle dans les domaines ferroviaire et agricole.

Autres découvertes. Jusqu'à la fermeture, des créations de huit artistes vont se succéder au rez-de-chaussée, désormais accessible aux personnes à mobilité réduite. En arpentant les abords de la demeure seigneuriale, il sera possible grâce à un audioguide, d'aller jusqu'à un arboretum, une église romane, une ancienne chapelle, une maison de laveuses, et une grange aux souvenirs. 

Réouverture du château de Javarzay, samedi 19 avril, de 15 h à 18 h. Visites libres. Jusqu'au 30 juin, et du 1er septembre à la Toussaint : tous les jours, sauf lundi et mercredi. Juillet et août : du mardi au vendredi, de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h ; samedi, dimanche, et lundi de 15 h à 18 h. Pour les tarifs, se renseigner au 05.49.29.86.31.

Posté par vanuatu à 11:00 - Musées et expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 avril 2014

Une ville martyre kosovare prend exemple sur Maillé

Indre-et-Loire, Maillé, Souvenir

16/04/2014 05:38
L'ambassadeur du Kosovo en France a déposé une gerbe au cimetière de Maillé, en mémoire des 124 victimes du 25 août 1944. - L'ambassadeur du Kosovo en France a déposé une gerbe au cimetière de Maillé, en mémoire des 124 victimes du 25 août 1944. - (Photo cor. NR Philippe Cuvier)                                                               
L'ambassadeur du Kosovo en France a déposé une gerbe au cimetière de Maillé, en mémoire des 124 victimes du 25 août 1944. - (Photo cor. NR Philippe Cuvier)

L’ambassadeur du Kosovo est venu à Maillé constater comment l’on cultive le devoir de mémoire. Dans l’idée de commémorer le massacre de Prekaz.

Le devoir de mémoire. S'il est une valeur forte qui unit les cités martyres de par le monde, c'est bien ce devoir de mémoire, l'impérieuse nécessité de transmettre le souvenir des victimes, de ne jamais oublier, pour éclairer les générations à venir sur ce que peut faire la folie des hommes.

Maillé en est un exemple, avec tout ce travail fait par et autour de la Maison du Souvenir. Et cet exemple devrait servir pour aider Prekaz, une commune kosovare, à commémorer le massacre de 53 de ses ressortissants, en mars 1998 par des milices serbes. C'est du moins le but d'une rencontre informelle, qui s'est déroulée hier matin, à Maillé, entre l'ambassadeur du Kosovo en France, Muhamedin Kullashi, et Bernard Eliaume, maire de la commune, afin de tisser ensemble des liens d'amitié, de solidarité, voire plus sous la forme d'un éventuel jumelage entre ces deux villes martyres que sont Maillé et Prekaz. L'ambassadeur était accompagné de Frédérique Duversin, directrice du Centre culturel du Kosovo à Paris, et d'Alain Villes, conservateur en chef du patrimoine au musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, qui connaissait la tragédie de Maillé et fut à l'origine de cette idée. La délégation a rencontré longuement à la Maison du Souvenir de Maillé, son président Serge Martin, qui a présenté le travail fait sur le plan éducatif, pédagogique, inculquant le devoir de mémoire… Michel Guignaudeau, vice-président du conseil général, assistait à cette visite qui fut marquée par un dépôt de gerbe au cimetière à la mémoire des 124 victimes du 25 août 1944. Une pierre taillée du Kosovo a été remise au maire de Maillé, et la venue d'une délégation locale au Kosovo a été évoquée. L'ambassadeur, homme de grande culture et parfaitement bilingue, n'a pas manqué de rappeler à ses hôtes combien la France a une très bonne image au Kosovo, où les actions de Jacques Chirac et Bernard Kouchner ont laissé un fort souvenir.

Patrick Goupil avec Philippe Cuvier

Posté par vanuatu à 07:28 - Nos amis - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 avril 2014

Vincent Tabbagh, "Le testament de Louis de Bourbon-Vendôme, évêque d’Avranches (1510)"

Revue Tabularia
 
Mise en ligne dans la rubrique "Sources en ligne" de l’article :
Vincent Tabbagh,  "Le testament de Louis de Bourbon-Vendôme, évêque d’Avranches (1510)"
 

Résumé : Fils légitimé d’un prince, évêque réformateur, mécène et humanisant, Louis de Bourbon-Vendôme laisse en 1510 un testament où il se montre peu soucieux de vénération des saints, de fondations perpétuelles et de legs charitables, assuré qu’il est de son propre salut par la grâce de sa consécration au point de constituer en autant de reliques les trois parties de son corps dont il a demandé le démembrement, tête, cœur et ossements.

Mots-clés : testament, évêque, inhumation, cadavre, reliques, sainteté, mécénat

Vincent Tabbagh, "The testament of Louis de Bourbon-Vendôme, Bishop of Avranches (1510)"

Abstract : Legitimate son of a prince, reforming bishop, philanthropist and humanist, Louis de Bourbon-Vendôme left in 1510 a testament in which he shows little interest in veneration of saints, perpetual foundations and charitable bequests. However to assure his own salvation by the grace of his consecration, to constitute as many relics from three parts of his body, head, heart and bones, he asked to be dismembered.

Keywords : testament, bishop, burial, body, relics, holiness, philanthropy

--   –––––––––––––––––––––––––––––––– Revue Archéologie médiévale
Revue Tabularia
Centre Michel de Boüard – CRAHAM Esplanade de la Paix
CS 14032 14032 CAEN cedex 5 Bureau :  +33 (0)2 31 56 56 09 Fax. +33 (0)2 31 56 54 95

Posté par vanuatu à 15:49 - Pour vos recherches - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

RENDEZ-VOUS Visite au musée de Parthenay

Deux-Sèvres, Saint-Maixent-l'École,  En bref

La Societé historique et archéologique du Val de Sèvre propose ce mardi 15 avril 2014 une visite guidée et gratuite de l'exposition au musée de Parthenay : « La Meilleraye, destin d'une famille aux XVIIe et XVIIIe siècles »

Le trajet à Parthenay se fera en covoiturage. Rendez-vous à 14 h, place Denfert.

Inscription auprès de Henriette Giraud au 05.49.05.67.51 le plus tôt possible.

 

 16 février | 1er juin 2014

EXPOSITION TEMPORAIRE LA MEILLERAYE destin d'une famille aux XVIIe et XVIIIe siècles

La Meilleraye… Ce nom n’évoque souvent que peu de choses. On se dit qu’il doit s’agir d’un grand personnage du passé local, puisqu’il y a un boulevard à son nom à Parthenay. Peut-être a-t-on aperçu, une fois, de loin, les ruines d’un château, couvertes de lierre, à Beaulieu-sous-Parthenay. Et puis… c’est tout ! Et pourtant, la famille de La Meilleraye s’est distinguée et élevée bien au-delà des limites du Poitou au XVIIe siècle, rejoignant la grande Histoire de France. Un maréchal de France, cousin de Richelieu, combat dans de furieuses batailles, assiège et prend d’innombrables places fortes, doit affronter la foule parisienne révoltée contre le pouvoir. En 1663, à la fin de la vie de Charles II, les principaux fiefs des La Meilleraye en Poitou (baronnies de Parthenay et de Saint-Maixent, comté de Secondigny), sont érigés en duché-pairie, au sommet de la hiérarchie nobiliaire de l’Ancien Régime. Son fils, un dévot extravagant, épouse une nièce de Mazarin, qui va mener une vie des plus libres et fascinantes. Héritière d’une fortune colossale, la plus grande d’Europe, cette famille sera ruinée en moins de 40 ans !  Grandeur, démesure, décadence, oubli et transmission : l’exposition et son catalogue consacrés aux ducs de La Meilleraye vous permettront de découvrir ces destinées baroques et glorieuses, les traces matérielles qu’ils ont laissées (en particulier en Gâtine), les créations artistiques et littéraires qu’ils ont pu commander ou inspirer.

A noter : Catalogue d'exposition de 368 pages, couleur, 15€.

      ->    Programme des animations

 Source de l'information : SHAVS et  http://web.cc-parthenay.fr/LoisirsEtAnimations/Culture/Pages/musee.aspx

Posté par vanuatu à 09:01 - Musées et expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les mégalithes du Morbihan, candidats au patrimoine de l'Unesco

http://bretagne.france3.fr/2014/04/14/les-megalithes-du-morbihan-candidats-au-patrimoine-de-l-unesco-459209.html 

Posté par vanuatu à 08:07 - News d'ici et d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les plages du débarquement en 1944

Informations en ligne sur le site de l'UNESCO

http://whc.unesco.org/fr/listesindicatives/5883/ 

Posté par vanuatu à 08:05 - Pour vos recherches - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

VIDEO L'ART ROMAN EN CATALOGNE

L'art roman est représenté par plus de 2 000 édifices  principalement des églises, des abbayes et des bâtiments civils  et par une collection de peinture unique au monde conservée au Museu Nacional dArt de Catalunya (MNAC à Barcelone). L'art roman catalan se caractérise par sa délicatesse et sa sobriété, ainsi que par son intégration parfaite dans le paysage. Le magnifique ensemble de la Vall de Boí, classé patrimoine de lhumanité, et les monastères de Sant Pere de Rodes et de Santa Maria de Ripoll sont des lieux à visiter absolument. Extrait tiré du film "L'art en Catalogne", du cinéaste catalan Pere Portabella.

http://www.youtube.com/watch?v=V_mxwSJTm4k

Posté par vanuatu à 01:00 - Edifices à découvrir - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 avril 2014

CE SOIR

Société d'histoire, d'archéologie et des arts du Pays thouarsais.

Conférence de Thierry Savatier sur le thème « 1914, la fin du XIXe siècle », ce lundi à 20 h 30 à l'auditorium des Écuries du château. Entrée : 3 € pour les non-adhérents.

Source de l'information  : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2014/04/14/sur-l-agenda-1871716

Posté par vanuatu à 17:41 - Nos amis - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Annulation de la vente d'objets nazis à Paris

France/Monde,  Mise à jour : 16:04

14/04/2014 16:04

Annulation-de-la-vente-d-objets-nazis-a-Paris_slider

Présentation le 22 novembre 2013 à La-Roche-sur-Yon d'objets ayant appartenu à Hitler - AFP/Archives Frank Perry

La vente d'une quarantaine d'objets nazis ayant appartenu à Hitler et Goering, qui avait suscité l'indignation d'associations juives, a été annulée lundi par la maison d'enchères après l'intervention de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

Passeports, livres, vaisselle, manuscrits, albums, pîèces portant des croix gammées ayant appartenu à Adolf Hitler et à son ministre Hermann Goering, devaient être proposés au public le 26 avril à Paris par la maison Vermot de Pas.

"Je me félicite de cette décision, nécessaire au regard de l'Histoire et de la morale", a déclaré lundi à l'AFP la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, qui avait saisi ce même jour le commissaire du gouvernement près du Conseil des ventes volontaires (CVV), autorité de régulation des ventes publiques, pour lui demander l'annulation de cette vente "moralement répréhensible".

Réticente la semaine dernière, la maison Vermot de Pas a finalement "décidé de retirer de la vente ces lots qui étaient de nature à choquer les uns et les autres", a annoncé lundi à l'AFP Catherine Chadelat, présidente du CVV.

Vendredi, le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) s'était "indigné du commerce" de ces pièces nazies. Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), qui l'avait jugé "obscène", se réjouissait lundi de la victoire du "bon sens et du respect de la mémoire".

Le Crif a également proposé que s'ouvre une réflexion sur le type de public autorisé à participer aux ventes de tels objets.

Intitulée "Prises de guerre de la 2e D.B. en mai 1945 au Berghof d'Hitler", cette vente de la maison Vermot de Pas proposait une quarantaine d'objets provenant de la résidence d'Adolf Hitler dans les Alpes bavaroises et de la maison voisine où s'était installé Hermann Goering. Il y avait également de la vaisselle de l'hôtel où descendaient les dignitaires du régime nazi.

Ces objets avaient été ramenés par des combattants français de la 2e D.B. (division blindée) du général Leclerc arrivée le 4 mai à Berchtesgaden. Les Français avaient été les premiers à monter au Berghof, le repaire montagnard d'Hitler, bombardé un peu plus tôt par l'aviation alliée.

- Napperon à croix gammée -

Ces soldats de la 2e D.B. étaient également montés à bord du train de Goering, chargé d'objets volés, bloqué en gare de Berchtesgaden par les Américains début mai 1945.

Les objets mis en vente provenaient de quatre vendeurs dont un sergent de la compagnie du génie de la 2e D.B, âgé de 93 ans aujourd'hui.

L'expert de la vente, Yves Salmon, s'était déclaré vendredi surpris par la demande d'interdiction, l'étude ayant pris le soin de demander au préalable son avis au Conseil des ventes. Le CVV "a confirmé que nous pouvions vendre" ces objets "à condition de ne pas exposer publiquement ceux contenant une croix gammée", avait-il expliqué à l'AFP.

En règle générale, les objets liés à l'idéologie nazie, tels que des uniformes, ne sont pas interdits à la vente, mais ils ne peuvent être exposés.

Ainsi, parmi les objets proposés initialement à la vente du 26 avril, un napperon orné d’une croix gammée, d'un aigle nazi et du monogramme "A H", ainsi qu'un coffre en bois avec de multiples croix gammées, offert au Führer pour son 49e anniversaire, ne devaient pas être exposés.

Yves Salmon avait déjà organisé sans problème en novembre en Vendée la dispersion de quatre livres pris à Berchtesgaden, appartenant à Paul Gerbi, un ancien de la 2e D.B. Ils avaient tous été achetés par une jeune femme. "On ne peut pas savoir qui achète. Ce peut être des collectionneurs, des institutions, des néo-nazis...", a reconnu l'expert.

L'année dernière, le Conseil des ventes avait fait retirer d'une vente un manuscrit du Protocole de Sion ainsi qu'un costume de déporté.

Par Myriam CHAPLAIN RIOU© 2014 AFP

Posté par vanuatu à 17:39 - News d'ici et d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

17-20 juin 2014 Strasbourg (France)

Le Bronze moyen et l'origine du Bronze final en Europe occidentale de la Méditerranée aux pays nordiques (XVIIe-XIIIe s. av. J.-C.)
17-20 juin 2014 Strasbourg (France)
 
Chers collègues,

Le programme du colloque international « Bronze 2014 » Le Bronze moyen et l'origine du Bronze final en Europe occidentale, de la Méditerranée aux pays nordiques (XVIIe-XIIIe s. av. J.-C.) qui se tiendra à Strasbourg du 17 au 20 juin 2014 est disponible à cette adresse : http://bronze2014.sciencesconf.org/resource/page/id/8

Nous vous invitons à vous inscrire au plus vite au colloque via le formulaire disponible en ligne : http://bronze2014.sciencesconf.org/registration

Merci de diffuser ce message à vos contacts et dans vos unités de recherche.

Bien cordialement,

Le comité d’organisation

http://bronze2014.sciencesconf.org

bronzemoyen2014@gmail.com

------------------------

Dear colleagues,

The program of the International Symposium "Bronze 2014" The Middle Bronze Age and the origins of the Late Bronze Age in Western Europe, from the coasts of the Mediterranean to Scandinavia (17th-13th century BC) to be held in Strasbourg (France) from 17 to 20 June, 2014, is available online : http://bronze2014.sciencesconf.org/resource/page/id/8

We invite you to complete your registration as soon as possible on the conference website: http://bronze2014.sciencesconf.org/registration

Thank you to spread this message to your contacts and your research units.

Best regards,

The organizing committee

http://bronze2014.sciencesconf.org

bronzemoyen2014@gmail.com

Posté par vanuatu à 16:22 - Congrès et Cie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Enquête à Téviec

Rennes,

                    Enquête à Téviec       
                    NOUVEAU !       

Analysez, avec un animateur de l’Espace des sciences, les indices trouvés dans cette sépulture : qui étaient ces deux individus ? Quand et comment vivaient-ils ? De quoi sont-ils morts ?

Découvrez les différentes disciplines utilisées en archéologie comme la paléoanthropologie, l’analyse au Carbone 14, la palynologie... des techniques qui permettent de « faire parler » les Hommes du passé.

Enfin, l’animateur dévoilera les dernières actualités sur l’étude de cette sépulture qui n’a pas encore livré tous ses secrets…

       

A partir du 8 avril

Mardi / Jeudi / Vendredi : 17h30 Mercredi / Samedi / Dimanche (et durant les vacances de Printemps) : 14h30, 15h30, 16h30, 17h30 Période estivale (juillet-août) : 15h30, 17h30

Info  L'Espace des Sciences sera fermé le dimanche 20 avril.

Plus d'information : http://www.espace-sciences.org/

Posté par vanuatu à 13:46 - Musées et expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Un mois de pillage archéologique dans le monde !

Télécharger le document de l'HAPPAH : mars_2014_un_mois_de_pillage_dans_le_monde 

Posté par vanuatu à 13:23 - News d'ici et d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Fin »
 
Newsletter