Archéologie poitevine

Bienvenue sur le blog des amis de l'Association pour le Développement de l'Archéologie sur Niort et les Environs (ADANE) ! Actualités archéologiques, historiques et patrimoniales en Poitou-Charentes-Vendée et ailleurs.

12 janvier 2011

Notre-Dame-de-la-Couldre à Parthenay (79) s'expose au Metropolitan

Le Metropolitan Museum de New York vient de donner une place de choix à une sculpture romane représentant une tête de roi qu'elle possède dans ses collections depuis 1935. Celle-ci provient de l'ancienne église Notre-Dame-de-la-Couldre à Parthenay (Deux-Sèvres), démantelée après la Révolution française. Elle était discrètement exposée, pendant les années quatre-vingt-dix, dans la section d'art roman du musée américain avant de disparaître de la vue des visiteurs, après avoir rejoint les très abondantes réserves du prestigieux établissement new-yorkais.

Une exposition thématique organisée par le musée à partir de ses collections et consacrée au portrait dans la sculpture romane, au début des années 2000, a permis de retrouver le roi de l'église de Parthenay. Depuis, la réorganisation des salles consacrée à l'art roman européen a donné une belle place à cette sculpture qui domine tout l'espace où elle est présentée. De plus, le portrait du roi, énigmatique et empreint d'une certaine mélancolie, impressionne par sa beauté et la finesse des traits du visage.

New York, mais aussi Boston, Philadelphie...

111752924_image_article_droite_width


Le regain d'intérêt pour cette œuvre d'un sculpteur anonyme du XII e siècle correspond aussi à de nouveaux éléments dans sa connaissance. En effet, la notice détaillée qui accompagne la présentation de la sculpture précise : « La découverte récente d'une photographie prise autour de 1906-1910 semble confirmer les suppositions précoces selon lesquelles cette tête proviendrait de Notre-Dame-de-la-Couldre à Parthenay. » A cette époque, en effet, il y a tout juste un siècle, les sculptures de l'église prennent un soudain intérêt pour les marchands d'antiquités d'art, après être tombées dans l'oubli pendant 120 ans et abandonnées à même le sol au milieu des orties.

En ce début de vingtième siècle, la vigueur du marché amène les plus belles sculptures de Parthenay à Paris pour être vendues et c'est pourquoi, aujourd'hui, on retrouve celles-ci dans les musées de New York, Boston, Philadelphie, mais aussi dans une belle salle du Musée du Louvre. La tête de roi a été achetée à Paris en 1911 par le riche collectionneur Frédéric B. Pratt qui en fit don au Metropolitan Museum un quart de siècle plus tard. Mais si cette œuvre garde encore une belle part de mystère, c'est par sa qualité et sa majesté qui se démarquent des autres sculptures connues de l'édifice, soit celles qui restent aujourd'hui sur la façade, soit celles qui sont disséminées de par le monde.

theme_21


Les restes de la façade de Notre-Dame-de-la-Couldre font partie des murs extérieurs de clôture du collège privé du même nom au 28, rue de la Citadelle, près de l'ancien hôpital.

Posté par vanuatu à 09:53 - Musées et expositions - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    My "Head of a King"

    I own the "second" limestone head of a King, like the one at the Metropolitan Museum of Art, My Facebook Page: Robert Walsh/King 38.180, take a look. Quite a STORY, all true. Which is the original, and which is a Museum quality copy???

    Posté par Robert D. Walsh, 08 juin 2016 à 22:26

Poster un commentaire