Archéologie poitevine

Bienvenue sur le blog des amis de l'Association pour le Développement de l'Archéologie sur Niort et les Environs (ADANE) ! Actualités archéologiques, historiques et patrimoniales en Poitou-Charentes-Vendée et ailleurs.

26 janvier 2013

A Niort, la Villa Pérochon se mue en centre photographique

Deux-Sèvres - Niort - Patrimoine
25/01/2013 05:46
La villa de l'avenue de Limoges, vue depuis le jardin. Nicolas Marjault, adjoint au maire, et Patrick Delat, directeur du site, soulignent la spécificité du centre niortais de la photographie contemporaine : les murs du jardin feront office de galerie d'exposition !
La villa de l'avenue de Limoges, vue depuis le jardin. Nicolas Marjault, adjoint au maire, et Patrick Delat, directeur du site, soulignent la spécificité du centre niortais de la photographie contemporaine : les murs du jardin feront office de galerie d'exposition !

Face au musée d’Agesci, dans la maison de l’illustre écrivain niortais, ouvrira dans deux mois un centre d’art contemporain. Le sixième du genre en France.

Des peintures des siècles passés d'un côté de l'avenue. Des images modernes juste en face : dans deux mois, le 29 mars très exactement, le public pourra franchir la porte de la Villa Pérochon, au 25, avenue de Limoges, face à l'entrée du musée d'Agesci, pour admirer la toute première exposition (lire ci-dessous) du nouveau centre d'art contemporain de la photographie, le sixième du genre en France. L'adjoint à la culture, Nicolas Marjault, qui a contribué à cette ouverture, rêve déjà d'un « pôle des arts visuels » en faisant le trait d'union entre les deux côtés de l'avenue.

 Une maison léguée à la Ville en 2002

Les travaux d'aménagement de la maison d'Ernest Pérochon, léguée en 2002 par les descendants du Prix Goncourt 1920 à la Ville, sont en tout cas en passe de s'achever. Moyennant quelque 700.000 € d'investissement, supportés par la Ville et par l'État à hauteur de 200.000 €
En dehors des personnes à mobilité réduite qui pourront accéder par l'avenue de Limoges et emprunter un ascenseur, les visiteurs entreront par le 64, rue Paul-François-Proust. C'est là que se situera l'accueil, ainsi que les bureaux de l'association Pour l'Instant, gestionnaire des lieux. Elle y conservera les quelque 1.800 œuvres réalisées en 20 éditions des Rencontres internationales de la jeune photographie internationale.


Pour rejoindre le rez-de-jardin de la villa, transformé en galerie d'exposition – avec environ 130 m2 répartis en trois salles, et surtout plus de 90 m linéaires de capacité d'accrochage – ces visiteurs devront traverser le jardin : « Un jardin public artistique, se réjouit Nicolas Marjault. Le public sera forcément fasciné par la villa, mais il devrait aussi apprécier la spécificité du lieu, que les murs du jardin fassent office de galerie d'exposition. Ça n'existe nulle part ailleurs ! »
Aujourd'hui cheville ouvrière de Pour l'Instant, Patrick Delat dirigera le centre d'art photographique, et du reste l'association va se fondre naturellement dans l'activité de la maison : « Notre vocation sera de diffuser et d'aider à la création de la photographie contemporaine. Au travers de nos deux temps forts que sont les Rencontres et l'Été à la villa (lire ci-dessous), mais il y aura en permanence une présentation d'œuvres. Jean-Luc Fouet, permanent avec moi, se chargera d'accompagner le public pour des visites guidées. Nous mettrons aussi en avant la formation à l'image et à la technique photographique du public, qu'il s'agisse de scolaires ou d'entreprises ».
Les étages de la maison Pérochon seront progressivement aménagés pour accueillir des artistes en résidence.

nr.niort@nrco.fr

à suivre

Les premiers rendez-vous publics

> 29 mars au 31 mai. 
 Premier temps fort du centre d'art contemporain photographique : les Rencontres de la jeune photographie internationale. Dans la galerie, le conseiller technique des huit jeunes photographes sélectionnés, le photographe angevin Denis Dailleux, présentera son travail réalisé il y a une dizaine d'années dans la ville du Caire, et intitulé « Du Nil dans mes veines ». Dans le jardin, Camille Perreau et Florence Brochoire présenteront « Douze femmes ouvrent hier », dans le cadre du projet « Fabriqué à Niort ».
 > 12 et 13 avril. 
 Ces deux journées seront celles de l'inauguration du centre d'art. Seront exposés à cette occasion les travaux menés pendant près de quatre semaines, par les huit jeunes artistes des Rencontres photographiques.
 > Été 2013. 
Nouveau temps fort de Pour l'Instant, « Un été à la villa ». Il s'agira d'une exposition à rayonnement national, avec pour cette première, une sélection du Pôle d'images de Haute-Normandie, et donc un regard varié sur cette région et sur la ville de Rouen.

Philippe Micard
 
Source de l'information : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/communes/Niort/n/Contenus/Articles/2013/01/25/A-Niort-la-Villa-Perochon-se-mue-en-centre-photographique

Posté par vanuatu à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire