Archéologie poitevine

Bienvenue sur le blog des amis de l'Association pour le Développement de l'Archéologie sur Niort et les Environs (ADANE) ! Actualités archéologiques, historiques et patrimoniales en Poitou-Charentes-Vendée et ailleurs.

09 septembre 2015

Colomban et son influence

Colloque Colomban et son influence - Moines et monastères du haut Moyen Âge en Europe.

programme colloque luxeuil 2015 web_Page_1

programme colloque luxeuil 2015 web_Page_2

programme colloque luxeuil 2015 web_Page_3

Posté par vanuatu à 13:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Un livre laïc sur saint Colomban

    Les Presses Universitaires de Rennes viennent de faire paraître cet ouvrage collectif dans le cadre du 1400e anniversaire de la mort du grand moine irlandais : saint Colomban. En soi, le projet était intéressant, mais quand on y regarde de plus près, on constate que ce recueil ne comporte aucun auteur religieux, pas le moindre théologien. On a l’impression que les compilateurs ont oublié que saint Colomban était un moine irlandais. Il s’agit donc d’un ouvrage laïc sur la figure maîtresse du monachisme irlandais. On reconnaîtra là l’ostracisme des Presses Universitaires de Rennes qui se sont permises d’écarter tout théologien ou religieux de ce recueil. Je laisse le lecteur se faire une opinion de ce genre de pratique. D’ailleurs, le titre de l’ouvrage Colomban et son influence traduit bien son caractère laïc. Pourquoi ne pas l’avoir intitulé Saint Colomban et son influence ? La sainteté du personnage est niée ; c’est absolument scandaleux. Aussi, ce recueil ne comporte aucun article sur la spiritualité colombanienne, aucune typologie des miracles de saint Colomban, rien sur les sources bibliques et patristiques dans les écrits colombaniens, aucune étude sur sainte Fare et les miracles d’Éboriac que Jonas de Bobbio a longuement relatés, rien sur le particularisme des chrétientés celtiques (et a fortiori irlandaises), rien sur la peregrinatio pro Dei amore qui a conduit saint Colomban sur le continent, et aucune étude sur l’influence du monachisme oriental sur le monachisme irlandais, autant de thèmes incompatibles avec la politique éditoriale des Presses Universitaires de Rennes. À lire ce livre, on a l’impression que saint Colomban sert de prétexte à des auteurs soucieux de placer l’un de leurs textes plutôt qu’un réel hommage au grand moine irlandais qui méritait mieux que cela. Au lieu d’être la figure centrale de ce livre, saint Colomban n’est présent qu’à la périphérie. En fait, le grand absent de ce recueil est Colomban lui-même. Et que dire des contributions qui n’ont rien à voir avec saint Colomban, comme celles qui retracent la vie de certains saints irlandais qui sont arrivés en Gaule en dehors de la mission colombanienne ? Et je ne parle pas de la typographie aseptisée des publications de cet éditeur. En dehors de l’article de Jean-Michel Picard, « Les monastères de Colomban : Cleenish et Bangor », sans doute l’article le plus intéressant de ce recueil, de celui de Ian Wood, « La culture religieuse du monde franc au temps de Colomban » et celui de Thomas M. Charles-Edwards, « The Monastic Rules ascribed to Columbanus », le reste ne présente aucun intérêt.
    Plutôt que de débourser 39 euros pour un ouvrage qui ne vous apprendra rien sur saint Colomban, achetez plutôt mon Saint Colomban et les racines chrétiennes de l’Europe, Téqui, Paris, 2015 ; il est beaucoup moins cher (19,80 euros) que ce recueil sans intérêt ou procurez-vous Les mélanges colombaniens, Actes du Congrès international de Luxeuil 20-23 juillet 1950, Alsatia, Paris, 1950, un ouvrage qui rendait RÉELLEMENT hommage au moine irlandais.
    Quoi qu’il en soit, cet ouvrage est une arnaque qui ne mérite pas qu’on s’y intéresse, à moins que vous ayez 39 euros à jeter par les fenêtres.

    Frédéric Kurzawa
    Spécialiste français du monachisme irlandais

    Posté par Kurzawa, 23 novembre 2018 à 13:59

Poster un commentaire