Archéologie poitevine

Bienvenue sur le blog des amis de l'Association pour le Développement de l'Archéologie sur Niort et les Environs (ADANE) ! Actualités archéologiques, historiques et patrimoniales en Poitou-Charentes-Vendée et ailleurs.

16 novembre 2013

Le souvenir d'un scénario palpitant plane sur Périgné

Deux-Sèvres, Périgné, Histoire

16/11/2013 05:46
Toutes les opérations aériennes nocturnes, des « pick-up », étaient assurées par des avions de liaison anglais de type Lysander. - Toutes les opérations aériennes nocturnes, des « pick-up », étaient assurées par des avions de liaison anglais de type Lysander.                                                                                                                                                           
Robin Hooper, le pilote de la RAF. - Robin Hooper, le pilote de la RAF. - (dr)                                                                                                                                              
Ils s'entassent à neuf dans la Citroën de « P'tit Louis ». - Ils s'entassent à neuf dans la Citroën de « P'tit Louis ». - (dr)                                                                                                                                               
Il y a 70 ans, l’opération Scenery 1 capotait en rase campagne. Même les bœufs Julot et Fridolin n’avaient pu sortir l’avion anglais de l’ornière… Quelle nuit !

Le nom de l'opération secrète, « Scenery 1 », ne manquait pas de romanesque. De fait, c'est bien un épisode digne d'un scénario cinématographique qui s'est déroulé dans la nuit brumeuse du 16 au 17 novembre 1943, aux abords de Périgné. Un temps fort du combat de l'ombre mené contre l'occupant nazi dont on commémore le 70e anniversaire, ce matin, sur la place de ce petit village du Briouxais. Une balise mémorielle y sera posée à 11 h (1).

Résistants " grillés "

« Ces opérations aériennes organisées par les réseaux de Résistance étaient des " pick-up " destinés soit à exfiltrer des résistants grillés, et donc menacés d'arrestation, vers Londres ou la Belgique, ou à implanter en France des agents anglais ou belges », explique l'historien Michel Chaumet, qui donnera une conférence sur ces réseaux cet après-midi, à 17 h, dans les salons de la préfecture (2). Quelques objets liés à cette opération aérienne s'y trouveront également exposés. Ces navettes aériennes étaient assurées par des avions anglais, des Lysander, au rythme de trois ou quatre par mois. Elles s'effectuaient exclusivement les nuits de pleine lune pour permettre de discrets atterrissages nocturnes. Baptisée « Scenery 1 », l'opération de Périgné a été orchestrée par l'escadron 161 de la RAF (Royal Air Force).

Le Lysander s'embourbe

« Parti d'Angleterre, le pilote, Robin Hooper, était accompagné d'un opérateur et d'un résistant belges, Maurice Dubois et Willy Le Quain. Au retour, le Lysander devait évacuer deux agents des réseaux belges Ali-France et Zéro-France repérés par les Allemands, raconte Michel Chaumet. Mais l'avion n'a pu reprendre son envol les roues de l'avion s'étant embourbées jusqu'au carénage dans le champ détrempé par la pluie. » Toutes les tentatives pour tirer l'appareil de l'ornière allaient rester vaines. Y compris l'intervention pittoresque et musclée de Julot et… Fridolin, les deux bœufs d'une ferme voisine appelés à la rescousse. En vain. Jugeant que l'heure devenait grave, le pilote anglais devait se résoudre, sans doute la mort dans l'âme, à mettre le feu à son appareil. « Par chance, il y avait un brouillard très épais cette nuit-là qui masquait les flammes, précise l'historien. Tout le monde s'est ensuite rapidement engouffré dans la Citroën des Ponts et Chaussées conduite par Louis Michaud, alias « Petit-Louis », l'adjoint de Jean Depraetère, le chef du réseau franco belge Delbo-Phenix dont Niort était le centre opérationnel. » Ils allaient se charger de mettre les voyageurs de la nuit en lieux sûrs. Tous allaient réussir à quitter sains et saufs les Deux-Sèvres quelques semaines plus tard. Le pilote, Robin Hooper, caché à Chaban de Chauray, a pu repartir vers Londres lors du « pick-up » Scenery 2 organisé sous la lune, un mois plus tard, à Assais-les-Jumeaux.

nr.niort@nrco.fr

 (1) Une cérémonie est également prévue à 16 h, à Niort, place des Martyrs de la Réistance. (2) Ouvert à tous, dans la limite des places disponibles.

Fabien Bonnet

Posté par vanuatu à 13:25 - Pour vos recherches - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire